Rentrée janvier 2022 : le Sundep Solidaires réclame des moyens pour enseigner dans des conditions correctes au milieu d’une situation sanitaire catastrophique.

vendredi 31 décembre 2021

Ce ne sont pas que les enseignant.es qui alertent et qui sont inquiets.Même le corps médical le dit....

Dans une tribune publiée, dimanche 26 décembre, du Journal du dimanche (JDD), une cinquantaine de professionnels de santé réclament des mesures pour freiner l’épidémie à l’école. Ils critiquent également le manque de moyens déployés jusqu’à présent par le ministère de l’éducation nationale dans la lutte contre le Covid-19 chez les enfants.

Etonnamment, une nouvelle Foire aux Questions vient d’être publiée (FAQ du 31 décembre 2021).

Que dit cette nouvelle FAQ ?

- Rien sur le deuxième ou troisième test.
- Pas de fermeture dès le premier cas positif.

Il est proposé des aménagements sur la répartition des élèves des professeurs absents qui est interdite dans le 1er degré, et les réunions qui doivent avoir lieu en distanciel.

L’interdiction de prendre son café debout en salle des profs n’apparait pas dans la FAQ.
Aucune mesure nouvelle n’est prise dans les cantines.
L’EPS doit de préférence avoir lieu en extérieur.

En fait, seul change le contexte sanitaire soit + 200 000 cas positif par jour...
Comme le dit notre ministre de la santé, il ne s’agit plus d’une vague mais bien d’un « raz de marrée »....Et notre ministre de l’Education nationale ne s’agite pas plus que cela pour protéger ses agents !

Un corps médical qui interpelle le gouvernement
Face à la progression du variant Omicron, une cinquantaine de professionnels de santé ont rédigé une lettre ouverte à Olivier Véran, le ministre de la santé.
Les 50 professionnels de santé demandent le report de la rentrée prévue pour le 3 janvier 2022. in Le Monde , Publié le 26/12/2021

« Dans ce texte publié par le Journal du dimanche, le 26 décembre, ils font part de leur »inquiétude face au niveau actuel de circulation virale du coronavirus parmi les enfants et adolescents en âge scolaire« . »Depuis le début novembre, plus de 300 000 enfants et adolescents ont été confirmés positifs au Covid-19. (...) Les hospitalisations d’enfants en services conventionnels et en soins intensifs, ont dépassé les pics de toutes les vagues précédentes, avec plus de 800 enfants de moins de 10 ans et 300 adolescents de 10 à 19 ans hospitalisés en six semaines, et ces chiffres ne cessent d’augmenter« Ils appellent donc à mettre en place davantage de moyens au sein des établissements scolaires du primaire et du secondaire, »que ce soit pour lutter contre le risque aéroporté de contamination, comme pour organiser des campagnes de tests efficaces".

Vers un report de la rentrée scolaire ?

Ces professionnels réclament aussi l’élaboration d’un nouveau protocole sanitaire dans les écoles, une sensibilisation aux familles « sur les risques avérés du Covid-19 pour les enfants » et « une lutte claire du ministère de la Santé contre la désinformation sur la situation épidémique chez les enfants ».

Ils recommandent par ailleurs un report de la rentrée du 3 janvier 2022 et un recours massif à l’enseignement à distance, « jusqu’au retour à des seuils d’indicateurs sanitaires définis publiquement ». Une date de rentrée qu’ils considèrent comme étant « à haut risque compte tenu de sa proximité avec les festivités du Nouvel An ».

Invité mercredi 22 décembre sur le plateau de LCI, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a cependant rejeté l’idée d’un retard volontaire de la fermeture des classes en janvier prochain. Le report de la rentrée scolaire doit être envisagé pour le moment « en dernier recours », selon le ministre.

Aussi, à trois de la rentrée , les enseignant.es ne savent toujours pas dans quelles conditions ils vont assurer leur mission. La réunion avec les représentants syndicaux au ministère, le 30 décembre, n’a pas apporté beaucoup de réponses. « Si ce n’est que les enseignants ne pourront pas boire le café debout, en salle des professeurs ! »...Mais cette préconisation n’apparait pas dans la nouvelle FAQ !
Sachant que bons nombres d’enseignant.es ont déjà déserté la salle des professeurs depuis la rentrée de septembre, voire pour certains, ils mangent dans leur voiture...

Pour aller lire la FAQ du 31 décembre 2021, c’est ici

Lire le communiqué de Solidaires du 28 décembre 2021, c’est ici

Le SUNDEP Solidaires revendique une protection de la part de son employeur. La clef de la continuité de l’économie se situe visiblement aussi dans le maintien de l’ouverture des écoles, collèges, lycées pour ce gouvernement..mais à quel prix ?
La continuité pédagogique s’entendrait évidemment si de réelles mesures sanitaires ainsi que des moyens étaient déployés. Or tout ce qu’on a pu constater c’était l’absence de tests, l’allégement des protocoles alors même que la pandémie s’aggrave, l’absence de matériels, capteurs de CO2 etc...Ce n’est plus acceptable, d’autant que ce variant est grandement contagieux !


Documents joints

PDF - 92.7 ko

Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants